En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Historique et Fondements

Historique et fondements

Par admin bellevue-toulouse, publié le samedi 16 janvier 2010 21:50 - Mis à jour le lundi 29 janvier 2018 10:33

Les ateliers de pratique artistique au Lycée Bellevue ont été voulus et mis en place par Gérard Timmermans, Nicole Fonquerne et Eliane Miednik et longtemps Nicole Rouyer, Aïda Jover, Catherine Granier, Stéphane Hermelin et Lucile Saint Martin y ont participé.

Ils sont actuellemnt dirigés par Pascale Orditz et Marianne Fournier
en partenariat avec Alain Abadie, chorégraphe et Jean-Claude Bastos, metteur en scène
avec la collaboration technique de Georges Malka.

Ils n’auraient pu être ce qu’ils sont sans le soutien, successivement, de Madame Maryse Casanova et de Monsieur Joseph Cilia, Proviseurs.

Ils sont fondés sur la coopération du Ministère de l’Education Nationale / Rectorat de l’Académie et du Ministère de la Culture / Direction Régionale des Affaires Culturelles et ont bénéficié, jusqu’à présent, des aides de l’Inspection Académique, du Conseil Régional de Midi Pyrénées, de la Ville de Toulouse, de la Ville de Ramonville, de l’Association Régionale pour le Développement du Théâtre, des productions théâtrales "Comp.ACT", de la compagnie "Hélène Viscose"et de l’association "Gare aux Artistes".

1988-1989 : après une première expérience de travail en partenariat (réalisation présentée en juin 89), ouverture de l’Atelier de Pratique Artistique Théâtre
intervenant : Jean-Claude Bastos / Comp.ACT

1990-1991 : ouverture de l’Atelier de Pratique Artistique Danse
intervenant : Alain Abadie / Hélène Viscose

1992-1993 : début du fonctionnement conjoint sur projet commun des deux ateliers (Théâtre-Danse)

1994-1995 : début du fonctionnement de l’option-théâtre (épreuve facultative au Bac)

1996-1997 : jumelage du Lycée Bellevue avec la structure d’action culturelle "Gare aux Artistes"

2001-2002 : début du fonctionnement de l’option-danse (épreuve facultative au Bac).

Ce partenariat se poursuit aujourd'hui.

 


14 représentations au Lycée et une trentaine dans d’autres lieux de la ville et de la périphérie (CREPS, Sup’Aéro, chapiteau à Empalot, Salle des Fêtes de Ramonville, Théâtre Jules Julien, Théâtre Garonne, Théâtre des Mazades, Gare aux Artistes, le centre culturel de Ramonville)

L’Atelier a, en outre, participé, en 1992, aux Rencontres Nationales de Mâcon,et en 1993, 1994 et 1996, au Festival de Théâtre du Lycée Français de Madrid.

Les activités de l’Atelier Théâtre-Danse impliquent chaque année une quarantaine d' élèves et les présentations des travaux touchent entre 700 et 1 000 spectateurs.

Depuis 95, l’option-théâtre présente chaque année une quinzaine d’élèves au Baccalauréat. En 2001-2002, l'option-danse a été proposée pour la première fois en Seconde