En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Réalisations de l'Option Théâtre-Danse

Tous les articles (26)
  • 2012 : Hamlet's play

    Par admin bellevue-toulouse, publié le mardi 12 novembre 2013 12:18 - Mis à jour le lundi 25 novembre 2013 15:40
    HAM LET’S PLAY


    Hamlet : le titre le plus célèbre de Shakespeare. Une œuvre si souvent jouée, adaptée, filmée, mise en musique… Avant Shakespeare, une légende à dimension cosmique ; après, un objet d’investigation pour la psychanalyse…


    Bref, nous voici, cette fois, au pied d’un monument.

    Et pourquoi pas ?

    On n’a pas cherché, bien sûr, à rendre compte de l’inextricable entrelacs d’événements, ni de l’ensemble du propos, mais à aller vers « cet espace réfléchissant en son centre, et vacant : comme un miroir disponible ».


    Hamlet, prince sacrifié d’un ordre détraqué… Et son Ophélie, qui « se fondit à lui comme une neige au feu »… Et autour, « les habitants du palais », errant dans cet univers labyrinthique, prisonniers d’un jeu de chaises musicales macabre.

    Hamlet qui joue. Qui joue à jouer. Et à déjouer…

    Let’s play !

    Textes :
    Hamlet – William Shakespeare
    Le jour des meurtres dans l’histoire d’Hamlet – Bernard-Marie Koltès
    Hamlet Machine – Heiner Müller

    Musiques :
    arias de Haendel et de Scarlatti (interprétés par Cécilia Bartoli)
    Sting : Songs from the labyrinthe

     

     

  • 2011 : Car l'un est quand même à sa manière aussi vrai que l'autre

    Par admin bellevue-toulouse, publié le mardi 12 novembre 2013 12:17 - Mis à jour le lundi 25 novembre 2013 15:39
     

       CAR L’UN EST QUAND MÊME À SA MANIÈRE AUSSI VRAI QUE L’AUTRE 

     

    Dès que quelqu’un traverse un espace vide et qu’on le regarde, il y a du théâtre à l’état naissant. (C’est ce qu’aime à rappeler Peter Brook,… entre autres.)

    Avant même qu’on peuple un plateau de relations multiples et complexes, le temps d’un spectacle d’intrigues et de coups de théâtre, c’est le regard qu’on porte sur celui qu’on observe qui en fait un personnage.

     

    C’est sur ce « regard créateur » que nous avons voulu nous attarder cette année (en théâtre comme en danse, bien sûr, et comme d’habitude) : projet aventureux, périlleux et exigeant.

    En incitant les élèves à proposer des compositions personnelles, en les confrontant à quelques auteurs virtuoses de la relation incertaine, et même en convoquant la figure emblématique de la fantasmagorie et des errements : le grand Don Quichotte !

    Textes :

    Miguel de Cervantes, Nathalie Sarraute
    et aussi :
    Italo Calvino, Jon Fosse, Maurice Maeterlinck, Plaute

    (avec des “bulles“ de : Yukio Mishima, Jean-Paul Sartre,…)

    Musiques :

    Michael Nyvang, Alfred Schnittke

     

  • 2010 : Genre humain

    Par admin bellevue-toulouse, publié le mardi 12 novembre 2013 12:17 - Mis à jour le lundi 25 novembre 2013 15:39
                                GENRE HUMAIN 

    Voici, encore une fois, élaborée un an durant, une “aventureuse composition“.

    Tout a commencé parce qu’on a voulu aller voir, cette année, du côté du monde du burlesque… et du burlesque du monde.

    Bien sûr, le premier rencontré en route a été Karl Valentin : maître munichois du cabaret satirique, lui-même plaisanterie vivante (comme le disait Brecht), et ses personnages empêtrés, dès leur plus simple quotidien…

    Et puis, la danse nous a renvoyé d’eux un reflet imprégné d’une étrange grâce, qui nous a rappelé ces silhouettes gauches à grands manteaux, un peu diaphanes, que dessinait si bien Folon…

    Il ne manquait qu’à convoquer le virtuose des situations impossibles (de Villes invisibles en Cosmicomics), Italo Calvino, pour les mettre définitivement en suspension, quelque part, dans un imaginaire troublant, à la fois savant et déraisonnable…

    Restait à Brigitte Fontaine de nommer, à sa façon, ce cheminement et ces états improbables !

    Nous vivons un temps de confusion où le pauvre “Homme“, parfois, ne se comprend plus bien, se noie dans ses tâches et les non-événements, se perd dans ses relations aux autres…

    Nous avons voulu faire de cela quelque chose… Qui ne soit pas triste !

    textes : Karl Valentin, Italo Calvino
    et avec la participation de : Beaumarchais, Corneille, Euripide, Goldoni, Marivaux, Molière, Racine, Sénèque, Shakespeare,…

    musiques : Brigitte Fontaine, Marc Marder, Louis Sclavis.

     

     

  • 2009 : Chansons d'amour

    Par admin bellevue-toulouse, publié le mardi 12 novembre 2013 12:16 - Mis à jour le lundi 25 novembre 2013 15:39
     

    CHANSONS D’AMOUR


    Tout le monde, un jour ou l’autre, aime quelqu’un…

     

    Pour fêter ça, ou bien, après, pour se souvenir, ou pour se consoler, on le met en musique… Et ça fait autant de chansons qu’il y a eu de rencontres…


    Notre mémoire est pleine de refrains et de mots d’amour.

    Alors, si on jouait, un temps, à ne se parler qu’à travers eux ? Mais aussi à se souvenir de quelques uns de ces grands duos de théâtre qui chantent comme des rengaines ? Et aussi à rêver à la façon dont ces paroles et ces airs-là ont fait tourner les jupes et les caméras ?
    avec des paroles empruntées à :

    William Shakespeare, Jean Racine, Victor Hugo,…

    Joe Dassin, Anaïs, Serge Gainsbourg, Pauline Croze, Jacques Higelin, Alain Souchon, Jacques Brel, Léo Ferré, Barbara, Bénabar, Claude François, Johnny Halliday, Eddy Mitchell, Charles Aznavour, Claude Nougaro, Jeanne Cherhal, Enzo-Enzo, Julien Clerc, Charles Trenet, les Rita Mitsouko,…

    et la Bible !


    et des musiques à :

    Michel Legrand, Léonard Bernstein, Georges Bizet (et re-mix techno), Dean Martin, Michaël Nyman…

     

     

  • 2008 : 20 ans! l'Album

    Par admin bellevue-toulouse, publié le mardi 12 novembre 2013 12:16 - Mis à jour le lundi 25 novembre 2013 15:38

    “20 ans! l'Album”

     

     Cette année-ci est la vingtième...

     Et cela nous a poussés à porter un regard sur l'ensemble de l'aventure à ce jour...
     Pas avec nostalgie, mais avec jubilation...
     A aller fouiller dans les matières, les souvenirs, les traces...
     Pour voir quels échos cela éveille dans "nos têtes d'aujourd'hui", c'est à dire: à 
    la fois celles de ceux qui ont connu toute l'histoire et celles de ceux qui n'en connaissent que les actes les plus récents...

     Un album... à inventer!

     Ce que nous proposons donc, pour célébrer ces vingt ans, est une espèce de parcours sensible où ces jeunes-ci s'approprient, transforment quelque unes de la multitude d'images produites auparavant.

     Et, plutôt qu'une revue pittoresque, c'est une sorte de palette de tons... offerte aux suivants!

     1.Cela commence par l'installation d'une Photo de Groupe où les uns murmurent aux autres comme des secrets de famille...

     2. Panora-mix. Où défilent les images de quelques aventures singulières: belvédère improbable sur le rétable charlatan de Colomb, les sphères de Galilée et un Ciné-bricolage...

     3. La photo se déforme, se défait, traversée de mots qui parlent de cette Grenade où on a passé une saison...

     4. Tableaux. Celui, du Musée imaginaire, auquel toujours  on revient pour dire "la représentation", celui qui pose l'énigme de l'indifférence: la Chute d'Icare, et celui, baroque, de la rencontre de ces objets insolites que sur scène parfois on associe aux corps. De l'Histoire du Soldat à celle d'Alice...


              

     5. Emotions. Métamorphoses étranges et sensuelles de mots d'amour, émois et troubles de femmes: les  Rositas de Tarumba croisent les fées des Variations sur un Songe..., jeux de séduction tout droit venus d'un Opus lyrique...

     6. De la photo lointaine, diaphane, tremblante, sortent les acteurs-qui-appellent, pour nous dire, à la fin, que le théâtre c'est, à la fois, simple et grave. C'est ...: Parlez! Que j'entendre où vous êtes!

     7. Générique. Le spectacle de ce soir, de fait, porte 367 signatures!

     textes empruntés à:

    Miguel de Cervantes, Bertolt Brecht, François Truffaut, Federico Garcia Lorca, Peter Handke, Pier Paolo Pasolini, Henri Pichette, Jean-Claude Bastos, Maurice Maeterlinck, Valère Novarina

     musiques, à:

    Phil Glass, Eric Satie, Wolfgang Amadeus Mozart, Mademoiselle K.

     

     

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs