En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Classes Préparatoires aux Etudes Supérieures (C.P.E.S.)

Classe Préparatoire aux Etudes Supérieures (C.P.E.S)

Par admin bellevue-toulouse, publié le vendredi 4 février 2011 13:43 - Mis à jour le lundi 5 février 2018 08:43
CPES logo.png
Classe Préparatoire aux Etudes Supérieures (C.P.E.S). La CPES de Bellevue : déjà la 7ème promo !

 

 

 

 

Le 5 octobre 2017, une soirée a été organisée par le corps enseignant de la CPES dans l’idée que les élèves des différentes promotions se rencontrent et échangent entre eux leur parcours, avant et après la CPES, les bénéfices qu’ils ont pu tirer durant leur année et comment s’est passée la suite de leurs études..

C’est donc avec cette idée en tête que l’équipe pédagogique a proposé aux élèves de la promotion actuelle de prendre en charge l’organisation de la soirée.

La classe fut alors divisée en plusieurs groupes s’occupant de la logistique (l’arrangement de la salle, la nourriture), de la communication avant l’évènement (mails, gestion des invités), de la création d’un logo et de vêtements CPES et finalement d’un groupe communication après l'événement dont le but sera de récupérer des données (photo, vidéo, audio..) du déroulement de la soirée, du parcours des élèves, et d’en réaliser un compte rendu.

La soirée commencera son déroulement par une introduction de l’événement aux invités par les délégués de la promotion actuelle de la classe de CPES.


Marc introduit la soirée et le logo créé par la classe

Suite à cela, le professeur de sciences de l’ingénieur D.Anderhalt et la référente égalité des chances de l’INP C.Lebouteiller demandèrent à quelques anciens élèves des anciennes promotions (1ère à 6ème) de venir présenter leur parcours.

 

Après les quelques témoignages, le buffet préparé par les élèves sera ouvert et les invités seront conviés à faire connaissance avec les autres élèves et échanger pendant que d’autres élèves s’occuperont de récupérer les commandes pour les vêtements CPES dont les bénéfices seront reversés à Student Action, une nouvelle association d'anciens élèves  qui souhaitent rendre ce qu'ils ont reçu et lancent du soutien scolaire dans des quartiers difficiles avec le soutien de l'AFEV.

 

Pendant ce temps l’équipe communication d’après évènement s’occupait de récupérer quelques témoignages d’anciens élèves afin de connaître leur parcours après la CPES et éventuellement leur avis sur cette dernière. Parmi les formations représentées ce soir-là, on comptait des étudiants en  IUT mesures GE2I, IUT génie des procédés, IUT GMP,  IUT Géne Civil, TSI St orens, ENSIACET, ENSAM, ENSA, INSA, Prépa INP, Bacchelor TBS…

 

Nous avons ainsi pu interviewer Alexandre, de la 4ème promotion. Alexandre est rentré à l’INSA après son année de CPES, il nous confie qu’il  passera une très bonne première année mais qu’il finira par redoubler, actuellement Alexandre entame sa deuxième année d’INSA en ingénierie  de la construction dans le but d’aller par la suite soit en mécanique soit en architecture.

 

Ensuite c’est avec Jalal que se passera la deuxième interview. Il fait partie de la 4ème promotion également et avait obtenu un bac STI2D lorsqu’il est entré en CPES. Jalal avait comme projet de faire de longues études et voulait se servir de la CPES comme d’un moyen pour éclaircir son projet professionnel et avoir plus de facilités pour intégrer une PCSI ou l’INSA. Contrairement à ce qu’il espérait la CPES ne lui a pas tant donné de véritables difficultés (à part en chimie), étant déjà bon élève, qu’une certaine maturité qu’il apprit à acquérir au cours de cette année. Après avoir suivi la filière spéciale bac technologiques FAS de l’INSA qui le força à travailler près de 4h tous les soirs afin de suivre le rythme, Jalal entre ravi en 3ème année à l’INSA.

 

Enfin nous écoutons Yacine Benchehida qui a fait un bac S sans mention, n’étant pas très motivé au lycée il n’a pas beaucoup travaillé mais en entrant en CPES il a beaucoup aimé l’ambiance et l’implication des professeurs. Il nous dit que la CPES a été sa meilleure année (qu’il considère comme passerelle), année qui lui a permis de reprendre confiance en lui et beaucoup servi pour valider le premier semestre d’INSA, notamment en mathématiques. Il nous déclare aussi que son tuteur ingénieur lui a énormément servi et lui sert encore beaucoup dans sa scolarité et qu’il est très reconnaissant d’avoir eu la chance d’être en contact avec lui. Pour l’instant Yacine est en deuxième année à l’INSA et s’y plait beaucoup.

 

 

Pièces jointes