En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Stéréotypes

Stéréotypes

Par CHANTAL LE JEUNE, publié le jeudi 2 octobre 2014 14:20 - Mis à jour le lundi 15 décembre 2014 15:48

Des vidéos

Stéréotypes dans la vie de tous les jours vus par des lycéennes

Existe-t-il des métiers pas faits pour les femmes?Pas faits pour les hommes?

 

Des ressources pédagogiques

Clichés en tous genres

 

Une bibliographie

Articles de périodiques :

Des manuels scolaires très mâles – Naïri Nahapétian – Alternatives économiques n° 327 Septembre 2013. p 44-45

Analyse de l'image stéréotypée des femmes véhiculée par les manuels scolaires en France : la conception des manuels, les représentations des femmes dans les manuels de mathématiques et d'histoire géographie, des exemples pour lutter contre les stéréotypes. Encadré : l'émancipation des femmes au 20e siècle.

Les jouets ont-ils un sexe ? in Devenir garçon Devenir fille – Xavier Molénat – Sciences Humaines n° 261 Juillet 2014 p46-47

L’industrie du jouet propose aux plus jeunes un monde fait de rose et de bleu. Elle semble ainsi faire le lit de stéréotypes éculés. Problème : les enfants en redemandent …

Danse ou football ? in Devenir garçon Devenir fille – Xavier Molénat – Sciences Humaines n° 261 Juillet 2014

Comment les familles choisissent-elles un sport pour leur enfant ? Ce choix participe à la construction du genre.

 

 

 

Maths : Les femmes prennent-elles le pouvoir - La Recherche n° 494 - décembre 2014

Depuis une dizaine d'années, les femmes s'imposent aux plus hautes places des prix mathématiques. Pourtant, et en dépit de ces réussites, le domaine reste encore essentiellement masculin.

Les femmes figurent régulièrement au palmarès des principaux prix mathématiques depuis environ une décennie. Même la médaille Fields, le plus emblématique de ces prix, s'est féminisée en distinguant en août dernier l'iranienne Maryam Mirazakhani. Cette visibilité croissante des mathématiciennes augure-t'elle d'une proportion plus grande de femmes aux commandes des mathématiques ? On peut malheureusement en douter au vu des statistiques. En France, après le baccalauréat scientifique, qu'elles réussissent mieux que les garçons, les filles, victimes d'un déterminisme culturel, se lancent bien moins souvent dans des études scientifiques. Une situation que l'on retrouve en Europe et dans le monde.